Awards made by antwerp-based ceramist Wouter Hoste
Awards made by antwerp-based ceramist Wouter Hoste© Jerome Van Belle

Découvrez les gagnant·es des Belgian Fashion Awards 2021!

26 novembre 2021

Après un an d’absence, les Belgian Fashion Awards sont de retour. Pour la quatrième fois déjà, des créateurs et créatrices belges ainsi que des membres du secteur de la mode ont été mis à l’honneur lors d’une soirée festive au Handelsbeurs à Anvers. Le grand gagnant de la soirée est Walter Van Beirendonck, qui a obtenu le prix du jury. Un jury international de quatorze personnes, placé sous la direction de Chris Dercon, président du jury et directeur du Grand Palais à Paris, a décerné pas moins de sept prix. Outre cet histo-rien de l’art belge, le jury comprenait également le créateur de mode Christian Wijnants (BE), Pascale Mussard (FR) et Vena Brykalin de Vogue Ukraine. Les trophées cette année sont une création du designer et céramiste anversois Wouter Hoste. 

 

Les Belgian Fashion Awards sont organisés chaque année par Flanders DC, MAD Brussels, Wallonie-Bruxelles Design Mode (WBDM) et les magazines Knack Weekend et Le Vif Weekend. 

Chris Dercon & Walter Van Beirendonck

Cette année, le Jury Prize a été attribué au créateur de mode Walter Van Beirendonck. Le jury international a félicité le créateur belge pour les contributions influentes et sociales qu’il traduit dans ses créations. Son influence s’étend sur plusieurs générations. « Walter Van Beirendonck s’adresse à un public international. Il a particulièrement réussi à exprimer ses opinions sur la politique, le genre et l’égalité à travers ses créations, même durant la crise du coronavirus. Ces deux dernières années, il a plus que jamais été présent sur la scène internationale », a déclaré le jury.

Walter Van Beirendonck
Walter Van Beirendonck
Walter Van Beirendonck
Christian Wijnants & Nicolas Di Felice

Le prix du Designer of the Year est revenu à Nicolas Di Felice, un Belge de 38 ans, le nouveau directeur artistique de la maison de couture française Courrèges. Après ses études à La Cambre à Bruxelles, il s’est enrichi de l’expérience de Nicolas Ghesquière chez Balenciaga et Louis Vuitton. Sa première collection automne-hiver a été acclamée par la communauté internationale. Le jury l’a félicité pour le « travail incroyable et courageux qu’il a accompli au cours des deux dernières années. Il n’est en effet pas simple de reprendre une maison possédant un tel cachet et de lui donner sa propre touche. »

Nicolas Di Felice
Nicolas Di Felice
Baloji & Meryll Rogge

La jeune créatrice de mode Meryll Rogge a reçu le prix de l’Emerging Talent of the Year, en reconnaissance du caractère esthétique et provocant de son travail. Le verdict du jury a été unanime : « Cela faisait longtemps que nous n’avions pas vu une telle réussite chez une personne aussi jeune. Elle possède non seulement déjà une signature claire, mais elle continue à se lancer des défis. » En plus d’un prix de 5 000 euros, le musée Mode & Dentelle de Bruxelles achète l’une de ses silhouettes pour sa collection permanente.  

Meryll Rogge
Meryll Rogge
Meryll Rogge
Typh Barrow & Benoît Bethume

Le directeur artistique, styliste et photographe belge Benoît Bethume a quant à lui remporté le prix du Professional of the Year« En plus de sa contribution créative, il représente l’une des rares voix critiques du secteur de la mode », a déclaré le jury. Après avoir été diplômé de La Cambre Mode, il s'est éloigné de la création pure pour se concentrer sur l'image et l'identité de marque. Il devient rédacteur en chef de plusieurs magazines et assume un rôle de premier plan en tant que consultant pour des entreprises belges et internationales telles que Christian Wijnants, Tim van Steenbergen, L'Oréal, Lacoste, Longchamp, Cartier, Prada, Kenzo, Véronique Leroy, Nina Ricci, Petit Bateau, Carven et Guillaume Henry. Bethume collabore également à plusieurs projets avec Marine Serre. Leur dernier projet commun est le film Amor Fati, qui traite de l'existentialisme dans la façon dont nous gérons nos sentiments dans la vie quotidienne.

Benoît Bethume
Benoît Bethume for Uniqclo
Cédric Vanhoeck & Jasmien Wynants

Pour la première fois, un Changemaker du secteur de la mode a également été mis à l’honneur. Cette catégorie a été créée afin de donner la parole à une personne ou une entité qui influence le secteur de façon innovante. Et c’est Resortecs qui a mérité ce prix. Cette jeune entreprise bruxelloise tente d’apporter sa contribution à un monde qui a besoin de solutions innovantes. Pour ce faire, ils adoptent une approche industrielle du procédé de recyclage, notamment en mettant au point un fil de haute technologie facile à recycler.  Félicitations à toute l'équipe de Resortecs !

Resortecs
Resortecs
Jennifer Heylen & Justine God from Imprévu

Le prix du public pour la Fashion brand of the Year a été attribué à la marque de mode liégeoise Imprévu, fondée par Justine God en 2016. Imprévu propose une mode féminine aussi bien éthique qu'esthétique, avec un look jeune et dynamique. Si vous voulez acheter quelque chose, faites vite : afin d'éviter la surproduction, une nouvelle collection en édition limitée est lancée chaque mois. 

Imprévu
Imprévu
Tessa Dixson & Lili Schreiber

Lili Schreiber, qui a obtenu cette année son master à l’institut bruxellois La Cambre, reçoit le prix du Most Promising GraduateLa jeune créatrice a commencé sa collection par un musée imaginaire d'artistes qu'elle aime et qui l'inspirent : Lynnette Yiadom Boyakje, Amy Sherald, Emma Amos, Meret Oppenheim et Claude Cahun. Ils jonglent avec leurs identités (qu'elles soient raciales, de genre ou autres). Ils brisent les codes et imposent leur regard, détournent, transforment, imaginent et questionnent. Les pièces de la collection sont modulables, dans le sens où chacune d'entre elles peut être portée d'une manière différente, selon l'envie de celui qui la porte. Le pantalon d'homme devient une jupe, la chemise d'homme oversize devient une veste, deux chemises sont assemblées pour former un bombers, les coupes et les matières entrent en dialogue. Lili Schreiber met l'accent sur l'inclusivité - des pièces dites féminines dialoguent avec des pièces de la garde-robe masculine.

Lili Schreiber
Lili Schreiber
Belgian Fashion Awards 2021

À PROPOS DES Belgian Fashion Awards

MAD Bruxelles, Wallonie-Bruxelles Design Mode (WBDM) et les magazines « Knack Weekend » et « Le Vif Weekend ». Ces prix ont été créés pour mettre en valeur la réputation, la créativité et la diversité de la mode belge, tant dans notre pays que sur la scène internationale. Notre objectif est également d’offrir une visibilité à de nouveaux talents et à des noms moins connus, ou aux personnes qui œuvrent en coulisses. Chaque année, cette remise de prix engendre une dyna-mique propice non seulement à la célébration de la mode de chez nous, mais aussi aux ren-contres et à la consolidation des liens entre professionnels. Les organisateurs démontrent que la mode belge, en plus d’être synonyme d’indépendance, de personnalité et de durabilité, est sur-réaliste, humble, perfectionniste, avant-gardiste et pragmatique. Lors de la remise de ces Bel-gian Fashion Awards, nous mettons de côté la modestie légendaire de la mode belge pour faire résonner sa voix. www.belgianfashionwards.be