Bidules

accessoires

Bidules

Le projet Bidules débute en 2013 lorsque Nicolas, fondateur de la marque, découvre une boîte de lunettes des années 60 dans les caves du magasin d’optique familial fondé par son arrière-grand-père en 1934. D’abord frappé par la qualité́ de l’acétate et des métaux utilisés, il constate qu’une fois restaurées, il peut les modifier pour en en faire des hybrides comme suspendues entre deux époques.

Il découvre qu’à une échelle industrielle, des stocks et des invendus pourrissent littéralement dans les caves des usines de toute l’Europe. Début 2014, il tombe nez-à-nez avec un premier gisement de plusieurs dizaines de milliers de lunettes et de pièces détachées en Belgique, qu’il achète avec l’aide sa mère, opticienne. Bidules est né. Depuis la traque continue ! 

À mi-chemin entre upcycling et customisation, Bidules donne une seconde chance à des lunettes abandonnées par l’industrie.

En 2017 Bidules décroche une bourse BOOST de 15.000€.
Grace à cet opportunité la marque développe son identité visuelle avec le graphiste bruxellois Fabien Leclerq a.k.a Le Motel, une plate-forme de vente en ligne et affiner le positionnement et la stratégie de communication B2C. 

« Cette bourse, c’était une étape charnière. Il y a eu les conséquences directes (sites, identité visuelle, …) mais surtout tout le cheminement et les casse-têtes qu’il a fallu résoudre en chemin. Le coup de pouce vient à la fois du subside, de la responsabilité qu’il place sur nos épaules, et de toutes les discussions constructives qui tournent autour, notamment avec Nedda El-Asmar, experte au MAD qui était ma coach durant un an, Maryem du GEL (Dansaert), et bien sûr avec l’équipe du MAD. 
Le développement de l’e-shop, c’était un premier pas vers la vente en B2C et ça a permis d’avoir un fond de roulement, de pouvoir se consacrer à la suite, et paradoxalement ça m’a aussi donné envie de poursuivre l’expérience du B2C dans un commerce physique. » Nicolas Musty, fondateur